autissier-enfin-seuls

Où l’on apprend que la mer peut-être cruelle et mettre en péril l’équilibre des couples. Ce troisième roman d’Isabelle Autissier nous entraine dans les mers australes, dans un pays proche de la Géorgie du sud, entre la Patagonie et le Cap Horn. Cette île au nom de Stromness, fut une ancienne station de pêche à la baleine. Elle est depuis 1961 inhabitée et permet de vivre la nature comme elle devait être, il y a quelques milliers d’années. Cette île, qui peut-être merveilleuse, est à la fois extrême et dangereuse avec un environnement hostile, du mauvais temps et de la glace.

The abandonded whaling station at Stromness, South Georgia

Un couple de trentenaire amoureux et sportif va vivre par accident une aventure dramatique dans cette île déserte et sauvage. L’isolement total, l’impossibilité de la quitter, la peur de mourir, les difficultés pour se nourrir, vont mettre cette femme et cet homme en situation critique. De cette détresse physique va naître une détresse morale qui va créer des tensions par le quotidien de la survie. Où l’on découvre aussi, que l’être humain est capable de s’adapter. « Soudain, seuls » est un livre fascinant au suspens captivant, où l’on découvre la psychologie du couple, où l’être humain est ramené à ses instincts primaires, où seuls les mieux adaptés peuvent survivre. A la fin du livre, que restera-t-il de ce couple sorti du carcan social qui les cimente ? L’écriture d’Isabelle Autissier est édifiante, subtile, juste et belle.

Crédit photographique pour le portrait d’Isabelle Autissier : France Inter

Résumé du livre

Un couple de trentenaires partis faire le tour du monde.
Une île déserte en plein Atlantique Sud, très au large de la Terre de Feu. Une nature rêvée, sauvage, qui vire au cauchemar. Un homme et une femme amoureux, qui se retrouvent, soudain, seuls.
Leurs nouveaux compagnons : des manchots, des otaries, des éléphants de mer et des rats.
Comment lutter contre la faim et l’épuisement ? Et si on survit, comment revenir chez les hommes ?

Un roman où l’on voyage dans des conditions extrêmes, où l’on frissonne pour ces deux Robinson modernes.
Une histoire bouleversante.

Première et quatrième de couverture Éditions Stock

Jean Louis Pélissier est l'auteur des deux romans "Sabiduria, l'île de la sagesse" et "Te Pito Kura, l'île de lumière" parus chez Les Éditions Sydney Laurent.

Laisser un commentaire